Zoom sur


Adhérez au pôle ICP

Newsletter





French Tech Culture Mix – Avignon

FTC Mix / French Culture Tech Mix – Festival d’Avignon

Les 24 & 25 juillet 2015, le Pôle Industries Culturelles & Patrimoines, en lien avec la French Tech Culture Avignon-Provence, le Festival d’Avignon et la communauté Sudmix, ont organisé un hackathon créatif, le FTC Mix.logo FTC mix complet
Les participants, acteurs de la culture et du numérique, étaient invités à « remixer » 20 ans de Festival d’Avignon, autour des archives numérisées de l’INA (Institut National de l’Audiovisuel) et de la Cie des Indes, retraçant l’ensemble des représentations du Festival, ainsi qu’autour des technologies et start-up innovantes développées au sein du Living Lab The Bridge (robot uby, beacon, krump…).

Le FTC Mix s’est déroulé dans l’accélérateur The Bridge, avec l’ensemble des startuppers en résidence au Living Lab, ainsi que leurs mentors.

Une présentation officielle des prototypes ou projets imaginés par les participants a eu lieu à l’issue de ces deux jours de création et brainstorming le samedi 25 juillet à 20h30 dans la Nef des Images, à l’Eglise des Célestins, Avignon.
Cette présentation a été suivie de la remise des prix du Living Lab The Bridge.

L’événement a permis une vraie rencontre ainsi que des collaborations productives et créatives de différents acteurs du numérique et de la culture, issus du territoire de la French Tech Culture (Avignon, Nîmes, Arles…).

CKqjHSPWIAAwiaE

CKyUOojWwAAvOK7

CKyUPEVXAAAtSHX

photo 3b

photo 4

photo 5b

photo 5c

photo 2

Les 3 projets :

A l’issue des deux jours, la vingtaine de participants a proposé 3 projets permettant une médiation, à partir d’outils numérique, des archives de l’INA et de la Compagnie des Indes

  • Projet #1 : Arch / en chantier numérique

Team : Lucie Lux, Maxime Delaporte, Guillaume Teysseire, Liberty Castaing

Proposer une « fouille archéologique » dans l’église et grâce à des dispositifs numériques (carotte numérique, hologramme…) découvrir les archives du Festival…

Diapositive3

Diapositive2

Diapositive1

photo 3(2)

photo 5

 

  • Projet #2 : Chem’IN

Team : David Lepolard, Xavier Delaporte, Gabriel Lucas, Thomas Bechier, Jean-Louis Zimmermann, Cyrille Carillon

Objectif : inviter un large public à s’intéresser à des archives. Pour attirer différents publics, proposition d’utiliser différents supports qui créent différentes portes d’entrées permettant ensuite d’avoir accès aux archives au complet.

Placer dans différents lieux de la ville « un totem » avec une image, un QR code avec puce RFID, un point wifi/piratebox permettant aux utilisateurs de tchater anonymement, de partager des fichiers, vidéos… + créer un lien avec Geocaching.

 

logo-equipe2

photo 3

CKwF-xrWwAAdT64

photo 4(2)

  • Projet #3 : mapping & cie

Team : Georges Bonnici, Maguelonne Merat, Bastien Theron, Charline Cesbron, Eve Moustier, Soriana Im

- Projection sur la façade de l’Eglise des Célestins pour donner envie au spectateur de rentrer dans l’église : le logo du festival, les 3 clés sont projetées chacune au dessus d’une porte pour se rejoindre au centre de la façade sur une porte projetée. Tout cela disparaît en allant vers la porte d’entrée de l’église.

- Dispositifs à l’intérieur de l’église : à l’entrée projection du pont d’Avignon avec une animation de personnes marchant sur le pont + projection d’un hologramme (vidéos d’archives du Festival) sur une représentation carton du palais des papes.

CKyQXLBWwAAZUnh

CKyQXLGW8AAQ5Ij

photo 1(1)

photo 5(1)

 

Partenaires technologiques et techniques :

logo_FRNUMdatabitMe

En Goguette_logo

Contexte

La Nef des Images – Eglise des Célestins

Tout au long de la 69e édition, l’église des Célestins se transforme en lieu ouvert, espace de fraîcheur et de calme au coeur d’Avignon, dans lequel on peut assister à l’une des nombreuses projections des trésors audiovisuels du Festival. Un programme quotidien est proposé, avec des diffusions le matin et l’après-midi, des événements « hors format », comme la projection de l’intégralité du Henry VI de Thomas Jolly présenté en 2014 à la FabricA à Avignon, et des films en lien avec des artistes de la programmation 2015 comme Thomas Ostermeier, Olivier Py, Valère Novarina, Angelin Preljocaj ou encore Patrice Chéreau à qui un hommage est rendu avec l’exposition de la Collection Lambert.

En partenariat avec la Compagnie des Indes, Culturebox, l’Ina et la participation de la BnF-Maison Jean Vilar

http://www.festival-avignon.com/fr/spectacles/2015/la-nef-des-images

http://culturebox.francetvinfo.fr/festivals/festival-avignon/festivalsfestival-avignonfestivalsfestival-avignonles-memoires-du-festival/

La French Tech Culture / Festival d’Avignon

Avec l’idée qu’un événement culturel peut devenir moteur bien au-delà de son action propre, la direction du Festival arrivée en septembre 2013 a provoqué la mobilisation d’une série d’acteurs privés et publics autour du développement d’un écosystème unique en France axé sur les technologies numériques, au service d’un projet de métropole culturelle et créative européenne. La préparation à l’appel à candidatures French Tech a permis la structuration d’un projet spécifique qui intègre trois volets : dynamisation du tissu entrepreneurial et de startups, pédagogie numérique, insertion sociale par le numérique.

Si le Festival d’Avignon a été l’initiateur de la candidature French Tech Culture, la démarche le dépasse désormais largement.

La French Tech Culture propose, selon la formule d’Olivier Py, une « révolution copernicienne ». Le Principe est d’utiliser le contaxte des grands événements culturels internationaux de la Vallée du Rhône et de Provence pour créer une plateforme de développement économique et de gestion des connaissances centrées sur la culture et le numérique, qui soit une référence européenne et puisse jouer un rôle d’intégration sociale.

Capter, créer les talents et les dynamiques, relever le niveau de nos ambitions pour ce territoire par la culture et le numérique sont aujourd’hui une vision et un nouvel esprit partagés avec détermination par toutes les parties prenantes du projet.

 

Contact : Magdaléna Lataillade mlataillade@industries-culturelles-patrimoines.fr / 06 30 38 49 35