Zoom sur
  • Aslé-Conseil

    Bureau d'études et de conseils dans la conservation-restauration et le développement économique et/ou territorial
  • DEP’Art

    Ecole préparatoire aux concours des écoles d'art


Adhérez au pôle ICP

Newsletter





Actualités

Journée d’études : Crue ou cuite ? La brique dans le bâti patrimonial

10e journée d’études de l’Ecole de Chaillot qui se tiendra le :
Vendredi 17 mai 2019 (9h15-17h30) à l’auditorium de la Cité de l’Architecture & du patrimoine

Le thème de cette journée est le suivant : Crue ou cuite ? La brique dans le bâti patrimonial

Poser son regard sur une brique, et c’est toute l’histoire de l’humanité qui surgit. Extraite à main d’homme de la terre, crue ou cuite, la brique possède une histoire culturelle et sociale hors normes.

Qualifiée de matériau ingrat générant des formes « froides » et géométriques, ou, au contraire, ouvrant et étendant à l’infini le champ des techniques constructives, la brique incarne à elle seule des valeurs antinomiques dans le patrimoine bâti. Module pérenne et fragile, élément constitutif de structure et décor structurant, unique et reproductible (revisitant ainsi fortement la notion d’authenticité), vecteur d’interactions fortes avec son environnement et matériau d’isolation, creuse et pleine, les recherches actuelles portant sur les facettes de ce matériau simple et complexe seront abordées dans le contexte du projet de conservation-restauration du bâti patrimonial.

A l’instar des précédentes journées d’études consacrées au bois et à la pierre, les qualités physico-chimiques de la brique, sa mise en œuvre, ses valeurs et usages, ses corpus et chantiers emblématiques seront questionnés par des architectes-praticiens, ingénieurs, archéologues, historiens, sociologues, physiciens et chimistes. Mais gageons également que l’esprit et les paroles de Frank Lloyd Wright seront convoqués : [la brique] C’est une chose banale et sans valeur, mais qui possède une propriété particulière…L’architecture, c’est la transmutation d’une brique sans valeur en une brique en or.

Le formulaire d’inscription et le programme détaillé (entrée gratuite) sont désormais en ligne ! https://www.citedelarchitecture.fr/fr/evenement/crue-ou-cuite-la-brique-dans-le-bati-patrimonial. N’hésitez pas à le diffuser.

Les captations des deux précédentes journées d’études sont également en ligne.

Une histoire taillée sur mesure : la pierre dans le bâti patrimonial : https://www.youtube.com/watch?v=QVr46mU3DnQ&index=1&list=PLRL5ILg-hvL5IfTcAcHjw-u0D0eHqgak-

Le bois dans tous ses états : le projet de conservation restauration du bâti à la croisée des chemins… : https://www.youtube.com/watch?v=vyMJfPYVLtk&list=PLRL5ILg-hvL6ynU5YCKZWabwqkpMKSVqi

 

Congrès national de Sites & Cités

[Info filière – Congrès national de Sites & Cités]

Congrès autour du thème “Patrimoines et revitalisation” !

Les 16 et 17 mai, retrouvez un programme riche et complet pour les professionnels du patrimoine, du tourisme, de l’urbanisme et de l’architecture, composé de 2 plénières et 8 ateliers :

  • Plénières :
    • La revitalisation des quartiers anciens pour un aménagement durable du territoire
    • Patrimoine et tourisme : de nouveaux enjeux ? Quelles orientations pour un tourisme durable vecteur de développement équilibré des territoires ?
  • Ateliers :
    • Les Sites Patrimoniaux Remarquables : une ambition pour nos territoires.
    • Vers une nouvelle fabrique des partenariats autour des territoires ?
    • Le Paysage, quelle place à l’orée des zones urbaines ?
    • À travers le patrimoine, comment villes et territoires sont-ils acteurs de la diplomatie ?
    • Les centres anciens, laboratoires d’une économie plus durable ?
    • Patrimoines et développement durable : quelle réhabilitation responsable du bâti ancien ?
    • Une ingénierie innovante pour l’urbanisme patrimonial.
    • Restaurer et créer, les conditions d’une nouvelle alliance ?

Inscription

Congrès national du CTHS

Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Marseille 2019 : Le réel & le virtuel

Chaque année, le Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, lieu de rencontre et d’échange unique dans le paysage de la recherche française, rassemble environ cinq cents participants parmi lesquels des universitaires issus de très nombreuses disciplines : histoire, géographie, sciences, ethnologie, anthropologie, préhistoire et protohistoire, archéologie, philologie, histoire de l’art, environnement, etc. Il accueille également des jeunes chercheurs (dont c’est parfois la première intervention publique) et des érudits locaux membres de sociétés savantes. La confrontation des regards, des expériences et des approches méthodologiques explique la singularité du congrès du CTHS.

Le congrès se tiendra les 9, 10 et 11 mai 2019 sur trois sites :
1) au Musée des civilisations européennes et méditerranéennes (MUCEM), 2 endroits : I2MP, fort Saint-Jean et auditorium
2) sur le campus marseillais de l’EHESS à la Vieille Charité,
3) au Musée d’Histoire de Marseille.

Il est organisé en partenariat avec la Fédération historique de Provence, la Ville de Marseille, l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH), Aix-Marseille université (AMU), le ministère de la Culture, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, la Région Hauts-de-France (Structure fédérative de recherche Numérique et patrimoine), le Festival du Jeu de l’oie.

Qu’ont en commun un meeting politique animé par l’hologramme d’un candidat, le lancement d’une fusée virtuelle avant celui d’une fusée réelle à Kourou, la visualisation numérique de la grotte Cosquer ou des étapes de la construction de la cathédrale d’Amiens ?
Leur point commun est de construire des relations entre nous et le monde qui nous entoure, en articulant le réel et sa représentation, le réel et son imaginaire dans un processus cognitif propre à l’être humain. Ces productions de l’imagination créent des abstractions par rapport à la réalité, et en même temps, elles nous donnent une possibilité d’actualiser dans les faits quelque chose qui existe dans notre esprit.
Ces modalités virtuelles qui construisent ces liens entre le réel et sa représentation ne sont pas récentes : certaines sont classiques comme des objets ou des images censées évoquer un monde lointain ou des personnes disparues, d’autres sont plus expérimentales comme les jeux qui nous font pénétrer dans des civilisations disparues ou des courses hippiques virtuelles. Avec les développements technologiques, l’avènement du numérique et des technosciences, les possibilités de virtualisation prennent une autre dimension, elles constituent des espaces d’expérimentation dans les domaines de plus en plus variés, du commerce à la médecine, de l’armée à la finance, ou encore de la sauvegarde du patrimoine à l’enseignement. Et elles débouchent sur l’essor rapide de l’intelligence artificielle. 
Le congrès du CTHS propose une réflexion sur la virtualisation du monde, sur l’histoire et le statut contemporain du virtuel, sur ses conséquences directes sur le fonctionnement et l’organisation de nos sociétés, ainsi que sur les réceptions sociales de ces représentations construites, en fonction d’un ordre social, politique et éthique donné.

https://cths.fr/co/congres.php

Jazz in Arles

Venez vivre 10 jours au rythme du jazz, Jazz in Arles propose une programmation ouverte et éclectique, à l’image du jazz. Tout au long du festival, nous vous proposerons de belles surprises, avec des concerts gratuits et des concerts en soirée.
Jazz in Arles
revient pour la vingt-troisième édition, toujours et plus que jamais fidèle à la volonté d’accueillir en toute liberté les projets musicaux les plus à même de s’épanouir dans le cadre exceptionnel de la chapelle du Méjan et de sa remarquable acoustique.

Dans la chapelle du Méjan, lieu magique, intimiste et à l’acoustique exceptionnelle, nous aurons le plaisir d’accueillir quelques-uns des prestigieux représentants d’un jazz qui ne cesse d’affirmer son ancrage créatif dans l’expression de la musique vivante de notre temps. Entre tradition et modernité, écriture et improvisation, avec une thématique centrée autour des cordes, la contrebasse notamment, plusieurs générations de musiciens vont venir nous faire voyager, vibrer, rêver et partager les émotions les plus vives.
24e édition du 09 au 18 mai 2019, pour cette nouvelle semaine de Jazz in Arles, les concerts, lectures, expositions et projections seront à partager et à découvrir. Rythmes lascifs, mélodies subtiles, improvisations sophistiquées pour un plaisir garanti. Le jazz, tout simplement.

24e édition du 09 au 18 mai 2019

www.lemejan.com

Le festival de la Photo de nu

Festival du 04 au 12 Mai 2019
19ème FESTIVAL – 40 ARTISTES INTERNATIONAUX – FRANCE – ITALIE – BELGIQUE – SUISSE – BRESIL – ROYAUME UNI – CHINE…

Du 04 au 12 mai 2019. 
Chaque année depuis 2001 a lieu à Arles le festival de la Photo de nu, qui propose une exposition de photographes européens et chaque fois la présence d’un artiste arlésien.

Initié par Bruno Rédarès et Bernard Minier, le Festival Européen de la Photo de Nu se présente comme la seule grande manifestation photographique, en France mais également en Europe, sur le thème du Nu et plus généralement sur le corps.

L’idée de créer ce Festival est née de la rencontre des deux protagonistes qui organisaient, chacun de leur coté et depuis près d‟une dizaine d‟années, des stages photo sur le Nu.

Arlésien de naissance et de cœur, c‟est naturellement à Arles « la Mecque photographique », que Bruno Rédarès décide de lancer le Festival. Photographe professionnel installé en région parisienne, Bernard Minier, se charge d‟établir les liens nécessaires avec le monde de l‟image.

Le Festival a progressivement gagné en popularité tant auprès du public qu‟au travers des médias, et a acquis ses lettres de noblesses grâce à la présence de photographes de renom comme invité d‟honneur, tel que Jean-François Bauret, Georges Tourdjman, Jeanloup Sieff, Uwe Ommer et bien d‟autres photographes talentueux.  Il attire chaque année une clientèle française mais aussi belge, allemande, suisse, italienne ou espagnole. La fréquentation dépasse les 15 000 visiteurs, soit dix fois plus que lors de la première édition.  

Installé au Palais de l’Archevêché à la chapelle Sainte Anne et à l’espace Van Gogh, depuis 2009 le festival du Nu s’étend jusqu’aux Baux de Provence.
www.fepn-arles.com

Programmation des Parlons-En au CICRP

Voici quelques dates à retenir dans le cadre de la programmation des Parlons-En au CICRP :

–          Le 2 mai, un Parlons-En consacré à l’analyse d’un manuscrit de Pétrarque, par Florence Boulc’h (Laboratoire MADRIEL de l’Université d’Aix-Marseille) et Aurélie Bosc (Bibliothèque Méjanes d’Aix-en-Provence)

–          Le 23 mai, un Parlons-En portant sur Le Corbusier et la restauration de son appartement-atelier de l’immeuble Molitor, par Bénédicte Gandini (architecte, Fondation Le Corbusier)

–          Le 13 juin, un Parlons-En s’intéressant aux spécificités de la restauration de dorures, par Marie Dubost (restauratrice de bois doré et peint)

Le nombre de places étant limité, merci de confirmer votre présence par courriel à l’adresse électronique suivante : info@cicrp.fr.

http://cicrp.info/

Collecte photos

Collecte photos
Grande collecte pour les 50 éditions des Rencontres d’Arles. Le festival invite aujourd’hui tous les visiteurs, participants, témoins de ces 50 années de photographie à partager leurs souvenirs et leurs archives par l’intermédiaire d’une grande collecte.

La restitution de cette collecte prendra la forme d’un grand album numérique mis en ligne en mars, qui retracera cinq décennies de festival.
>> En savoir plus

Start-1ère® – Pays d’Arles

Start-1ère® – Pays d’Arles

Organisées par Les Premières Sud. Femmes ou équipes mixtes envisageant de créer son entreprise, en phase de réflexion d’une idée ou d’un projet. Divers modules collaboratifs et personnalisés tout au long des 2 jours.

29 et 30.04.19 – Arles
>> En savoir plus

Festival Campus Sauvage

Festival
Campus Sauvage : Un festival de sciences humaines.

Éclairer le présent, comprendre ce qui nous arrive, en s’appuyant sur les travaux des sciences humaines et sociales.
26<28.04.19 – Arles

En savoir plus

Exposition Regards & Mémoires

Exposition

Regards & Mémoires présente « Portraits, tout simplement ». Photographies de Gérard Guerrero, photographe amateur qui habite la Roquette.

Vernissage le 19.04.2019 – Le Sarto, Arles
>> En savoir plus