Zoom sur
  • La Chartreuse

    Centre National des écriture du spectacle
  • Canopée

    Agence de design global en communication


Adhérez au pôle ICP

Newsletter





Festival Arles se livre

Du 22 au 25 février 2018, la première édition du festival Arles se livre fête les lecteurs, les auteurs, les éditeurs, les traducteurs, …
Célèbre pour son patrimoine et ses traditions, connue dans le monde entier comme capitale de la photographie et de l’art, Arles est aussi une ville du livre avec la présence de la quasi-totalité des métiers de la filière et de nombreuses manifestations culturelles en lien avec la littérature. Il était naturel pour la Ville d’Arles et l’Office de tourisme de valoriser ces atouts en créant un nouveau festival : Arles se livre.

512X512

Jeudi 22 février

19h30, au Théâtre d’Arles : « Bovary », texte et mise en scène de Tiago Rodrigues, d’après le roman Madame Bovary de Gustave Flaubert et le procès Flaubert.

Vendredi 23 février

18h, à la Fondation Vincent van Gogh Arles : entretien avec le rappeur Dooz Kawa et un artiste en résidence à la fondation sur le thème de la désobéissance.
19h30-23h, au Théâtre d’Arles : soirée d’ouverture en présence de personnalités invitées à présenter leurs coups de cœur littéraires.
21h30-01h, au Cargo de Nuit : concert de Dooz Kawa [hip-hop].
23h-11h, au Théâtre d’Arles : douze heures de marathon de lecture, ouvert au public et diffusé en direct sur 3DFM.

Samedi 24 février

12h, sur la place de la République : « Livre et moi », grand rassemblement des amoureux du livre. Venez avec votre livre préféré pour une grande photo de groupe. Boissons chaudes offertes, en musique.
18h, à la Commanderie Sainte Luce : hommage à Jean-Paul Curnier, écrivain et philosophe, en présence d’auteurs et artistes arlésiens.

Dimanche 25 février

10h-17h, à l’espace Van Gogh : 1ère Foire aux livres de la médiathèque. Vente d’ouvrages à prix très réduits.
11h, à l’hôtel le Calendal : brunch littéraire avec Emilie Frèche, Patrick de Carolis, Cyril Puttman, …

17h, salle Jean et Pons Dedieu : spectacle « Johnny Perpète ». Redécouvrir les mots de Johnny, les ré-écouter; sur scène, Marcel Le Guilloux commet l’irréparable : un acte théâtral qui le condamne à jouer, à perpète.

http://www.arles-se-livre.fr/